01
Inspiré de la chanson La vie, l’amour, la mort, de Félix Leclerc, le tableau a été reproduit à 225 exemplaires signés et numérotés. L’œuvre originale a fait partie de l’exposition Couleurs de poèmes qui a eu lieu à l’occasion du 25e anniversaire de la Galerie Jules Harvey, à Sainte-Foy, Québec - 1995

Comme il est dit dans la chanson : «C’est beau la vie, comme noeud dans le bois.. » c’est bon la vie, bue au creux de ta main», on peut voir dans ce tableau une main à travers laquelle se dessine une forme d’arbre au tronc noueux. À un visage au profil éclairé représentant la vie, s’en juxtapose un autre. Celui-là, dans l’ombre et avec un oeil sans vie, laisse percevoir une forme de tunnel représentant le passage de cette vie terrestre vers une autre vie.

Dans la chanson il est également dit : «Fragile aussi, même celle du roi”. Deux profils qui apparaissent sur le tableau se fondent l’un dans l’autre pour former un visage de face dont la tête est couronnée. La couronne, elle, se transforme en personnages qui se tiennent par la main, comme pour conclure: «c’est grand la mort, c’est plein de vie dedans».

La vie, l’amour, la mort
Huile sur toile, 61 x 51 cm

Format de la "litho" sans encadrement : 76 x 66 cm

Procédé de reproduction : photolihtographie

Prix de la "litho" : 150,00$ CAN
Les frais d’emballage et d’expédition ainsi que les taxes sont en sus. 
Coûts en $ CAN. Peuvent varier selon le lieu de livraison.

Pour se procurer la "litho", contacter l’artiste.

  • La vie, l’amour, la mort  - 1995


Article visionné : 3389 fois


Linkedin Tweeter Google +1 Facebook

Avez-vous des commentaires à partager à propos de cet article ?